Capteur Axel

Monitoring Automatisé de la Reproduction : Innovations et Applications pour l’élevage bovin laitier

Partenaires du projet : Institut de l’Elevage (Idele), UMR 1300 ONIRIS-INRA Biologie, épidémiologie et analyse de risque en santé animale (UMR BioEpAR) ; UMR 1348 INRA-AgroCampus Ouest Physiologie, environnement et génétique pour l’animal et les systèmes d’élevage (UMR PEGASE) ; UMR 0085 INRA-CNRS-Université François Rabelais de Tours – IFCE Physiologie de la Reproduction et des Comportements (UMR PRC) ; UMR 1313 INRA-AgroParisTech Génétique Animale et Biologie Intégrative (UMR GABI) ; Union Nationale des Coopératives d’Elevage et d’Insémination Animale (UNCEIA) ; New Medria ; Lycée agricole des Vaseix ; France Conseil Elevage (FCEL)

 

L’élevage de précision se développe depuis le début des années 2000 pour optimiser la gestion d’élevages en mutation. Une des cibles les plus visées par ces outils concerne la détection automatisée des chaleurs en réponse à l’augmentation de la taille des troupeaux et des défauts d’expression des chaleurs.
Les objectifs du projet MARIAGE sont de  :

  •     Développer des applications et des stratégies innovantes permettant de tirer au mieux parti des possibilités offertes par les outils de monitoring en élevage.
  •     D’accompagner les acteurs de la filière dans l’utilisation et la valorisation collective des données issues des capteurs.

Il s’agira ainsi d’analyser les motivations des éleveurs à s’équiper et estimer leurs gains en confort de travail, de produire une méthode d’analyse du rapport coûts/bénéfices d’un équipement en capteurs pour la détection automatisée des chaleurs et de caractériser de nouveaux phénotypes et de nouveaux indicateurs de suivi de la reproduction, à partir des enregistrements automatisés des capteurs de reproduction HeatPhone.

Pour ce projet, New MEDRIA a retraité les données HeatPhone de 1087 exploitations laitières sur 4 années avec la mise au point de nouveaux indicateurs/événements spécifiquement pour ce projet. Le volume des données brutes à retraiter pour ce projet a été de 2.5 térabit. Un environnement spécifique de retraitement a été mis au point pour retraiter ces données 24h/24 en 15 jours.

D’autre part, en lien avec l’un des objectifs, des fiches de synthèse ont été produites à partir des enquêtes réalisées dans les élevages. Ces fiches présentent les témoignages des éleveurs sur leur motivation à s’équiper ou non, leurs pratiques d’utilisation des capteurs, leur degré de satisfaction, etc.

 

Elles sont disponibles ici