Menu

D’un vêlage à l’autre, un collier utilisé pendant 365 jours !

13/01/2020Vêlages

Depuis cet automne, les éleveurs entrent dans une nouvelle ère du monitoring : un collier par vache pour piloter l’ensemble du cycle de production. L’éleveur et son conseiller pilote la reproduction, l’alimentation, la santé, le bien-être, la conduite générale, mais aussi depuis peu, les vêlages avec le service Vel'Live. Le Gaec des Embruns (50) a été l'un des premiers utilisateurs, il témoigne.

GAEC des Embruns
dans le canton de Bréhal
65 vaches laitières de race Prim’Holstein
640 000 L de lait.

" Depuis le mois de juillet, nous utilisons le nouveau service Vel’Live. Nous avons réalisé 30 vêlages avec cette nouvelle fonction des colliers. 10 jours avant terme, les vaches en préparation vêlage sont systématiquement mises dans un box collectif. C’est à cette occasion que nous posons les colliers Medria. Cela ne demande donc pas d’intervention supplémentaire, ce qui est très appréciable.

Depuis la deuxième version de l’outil (système autoapprenant) nous avons vu un réel gain dans la précision des alertes. Nous estimons la fiabilité de la détection supérieure à 90%. Dès la réception du SMS, nous allons voir l’animal sur place ou à la caméra. A chaque fois les pattes sont là ! Reste à surveiller ou aider la vache. Sur 30 vaches vêlées : une seule fausse alerte."

Pourquoi avez-vous basculé sur l’offre FULL troupeau (1 collier par vache) ?

" Le fait qu’un seul capteur fasse tout c’est « vachement » bien ! Cela permet de surveiller la santé, l’alimentation même après la période de mise à la reproduction et de détecter plus vite un animal malade.  Cela limite également les manipulations d’animaux pour retirer les colliers.  De plus, nous sommes en stabulation paillée, nous sommes donc sûr de pouvoir trier une vache en chaleur avant qu’elle « massacre » le paillot. Et maintenant nous détectons même les vêlages, c’est top !

Au départ, nous avons décidé de nous équiper pour améliorer la fécondité du troupeau et notre confort. Nos objectifs sont atteints et nous sommes finalement agréablement surpris qu’un collier permette autant de services."

Conseillerez-vous MEDRIA à d’autres éleveurs ?

" Oui sans hésitez ! "

 

Patrice et Julien FREMIN